Temps de lecture : 10 min

Partager cet article

Le Khamaré en Islam : Que dit la Médecine Prophétique ?

Publié le 4 Mars 2024 par Trésors d’Afrique

Dans un monde où la médecine moderne et les technologies de pointe dominent le domaine de la santé, les savoirs ancestraux et les remèdes naturels continuent de jouer un rôle crucial dans le bien-être des communautés à travers le globe.

Parmi ces trésors de la nature se distingue le khamaré, une plante aux racines profondément ancrées dans les traditions médicinale et spirituelles de nombreuses cultures.

Cette plante, bien que de plus en plus à la mode en France, suscite pas mal d’interrogations, en l’occurrence au sein de la communauté musulmane concernant ses bienfaits étonnant, et dont la liste ne cesse de s’agrandir au fil des retours d’expériences et des études menées.

Cet article explore le khamaré à travers le prisme de la médecine prophétique, cherchant à dévoiler comment cette plante, valorisée depuis des générations pour ses bienfaits, s’aligne avec les principes de guérison enseignés par le Prophète Muhammad ﷺ.

Qu’est ce que le « Khamaré » ?

racines vetiver gongoli khamare afrique

Le « khamaré », terme évocateur de traditions ancestrales et de savoirs transmis de génération en génération, désigne une plante profondément ancrée au sein du patrimoine médicinale africain.

Connue sous le nom scientifique de Vetiveria Nigritanus (ou Vetiveria Zizanioides pour sa variante asiatique), cette plante herbacée, qui appartient à la famille des graminées, se caractérise par de grandes tiges vertes et des racines pouvant plonger jusqu’à 3 mètres de profondeur dans les sols fertiles de divers pays tropicaux et sub-tropicaux, notamment en Afrique, en Asie du Sud-est, et en Inde.

Ces racines, une fois récoltées, séchées et tressées (pour la plupart) sont consommées sous formes de décoctions ou de macérations.

En effet, le khamaré, également appelé racines de vétiver, est une plante dont l’exploitation remonte à des siècles, principalement pour ses propriétés médicinales exceptionnelles : anti-inflammatoire, antiseptique, cicatrisante, relaxante, décongestionnante, immunostimulante, carminative, et d’autres encore…

Mais pas que, les racines de kamaré sont aussi très convoitées dans le domaine des huiles essentielles et de la parfumerie, témoignant de leur polyvalence et de leur valeur. À noter qu’en parfumerie, seule 3 variétés de vetiver sont utilisés : Le vétiver Bourbon (île de la Réunion), le vétiver d’Haïti et le vétiver de Java en Indonésie. Chacun d’eux ayant un profil olfactif propre.

Les plantations de khamaré vetiver sont aussi très utilisées en agriculture, d’une par, pour protéger les cultures de certains nuisibles, et d’autre, pour protéger les sols de l’érosion grâce à la densité de son système racinaire, qui permet de mieux retenir l’eau dans les sols.

Mais sa renommée ne se limite toutefois pas à une seule appellation. À travers le continent africain par exemple, le vétiver se pare de divers noms – khamaré (le plus connu), ceep, sodhoré, gongolili, babi, guiné – reflétant la richesse culturelle et la diversité linguistique des peuples qui ont découvert et exploité ses vertus au fil des générations.

Origine du terme « khamaré » en arabe…

Étant donné sa présence sur le continent africain et particulièrement en Afrique de l’Ouest, beaucoup de personnes se questionnent quant à l’origine de ce terme dans la langue arabe.

Il faut savoir que le terme « khamaré » tire son origine du dialecte soninké, langue parlée dans de nombreuses tribus au Mali, en Mauritanie ou encore au Sénégal.

Bien que le soninké emprunte de nombreux mots à l’arabe pour être retranscrits phonétiquement, le terme « khamaré » ne peut être traduit de façon littérale dans cette langue. Cependant, un essai de transcription phonétique donnerait « الْخَمَارِيّ » (al-khamâryy).

La transcription phonétique est souvent utilisée pour transmettre le son d’un mot d’une langue dans l’alphabet d’une autre langue, surtout lorsqu’il n’y a pas d’équivalent direct ou lorsque le mot est spécifique à une culture ou à une région.

Nous parlons aussi de transcription « phonétique « , car le terme arabe الْخَمَارِيّ pourrait être un dérivé du terme « الخَمْرُ » (al-khamr), qui signifie « vin » ou « boisson alcoolisée ».

Ainsi, pour trouver un équivalent en arabe, il faut se tourner vers le terme « Vétiver » qui est l’autre nom que l’on donne au khamaré et que l’on traduit cette fois-ci en arabe littéraire par « الفيتيفر » (al-fītīfir) est généralement désigné par le terme « نجيل الهند » (Najīl al-Hind), qui se traduit par « Herbe de l’Inde ».

Cependant, ce terme fait généralement référence à la plante elle-même et non spécifiquement à ses racines.

La Médecine prophétique : définition

L’Islam, en tant que religion complète, offre des directives non seulement pour la spiritualité, mais aussi pour la santé et le bien-être, soulignant l’importance d’une approche holistique de la vie.

Concernant ces sujets, les musulmans ont ce qu’il leur suffit dans la médecine prophétique, qui représente l’ensemble des enseignements et pratiques liés à la santé qui ont été authentiquement rapportés du prophète Muhammad ﷺ, qu’ils proviennent du noble Coran ou des ahadiths prophétiques.

Elle englobe les conseils, les recommandations et les directives donnés par le prophète ﷺ sur des sujets variés tels que l’alimentation, l’hygiène, la guérison par les plantes et diverses invocations visant la préservation de la personne et de sa santé.

Cette approche holistique de la médecine cherche non seulement à traiter les maladies physiques, mais aussi à maintenir l’équilibre spirituel, émotionnel et physique de l’individu, en accord avec les principes de l’Islam.

Et avec ses bienfaits thérapeutiques, le khamaré s’aligne étroitement avec la médecine prophétique, offrant une approche qui embrasse à la fois le bien-être physique et spirituel.

Le khamaré en Islam et son alignement avec la médecine prophétique

Tas de racines de khamaré gongolili sur lequel se trouve un sachet au nom de la marque Trésors d'Afrique

Bien que le khamaré (racine de vétiver) ne soit pas mentionné dans des hadiths (à notre connaissance), son utilisation en tant que remède médicinale s’inscrit tout naturellement dans la tradition prophétique.

Propriétés Thérapeutiques

Comme nous le partagions dans l’introduction, les racines de khamaré font partie de ces produits naturels qui se distinguent par leurs nombreuses vertus médicinales lorsqu’elles sont prises en décoction. Parmi elles :

  • Le khamaré est reconnu pour ses propriétés apaisantes, en particulier pour soulager les maux de ventre et de tête. Ces bienfaits s’alignent avec l’approche holistique de la médecine prophétique.
  • Soulagement des douleurs menstruelles : De nombreuses femmes rapportent que le khamaré apaise les douleurs liées aux règles. En tant que plante carminative, il aide à réduire les crampes et les ballonnements souvent associés aux menstruations. En plus de faciliter l’expulsion du mauvais sang.
  • Digestives : La médecine prophétique met l’accent sur la bonne digestion et la purification du corps. Le khamaré, en aidant à améliorer le transit et en soulageant les ballonnements, s’aligne sur cette philosophie.
  • Stimulation de l’organisme : Des études ont montré que le khamaré stimule l’organisme, ce qui peut contribuer à une meilleure énergie et vitalité.
  • Amélioration de la circulation sanguine : Le khamaré est également connu pour favoriser une bonne circulation sanguine (plante enmménagogue), ce qui est essentiel pour une santé optimale. Il permet par exemple de soulager les sensations de jambes lourdes.
  • Antiseptiques : Avec leurs propriétés antiseptiques, les racines de khamare peuvent aider à la récupération post accouchement en facilitant la guérison des probables blessures internes subies.
  • Amélioration de la fertilité : La racine de vétiver est traditionnellement utilisée en Afrique, notamment au Sénégal et au Mali, sous forme de décoction, car pour certaines d’entre elles, il pourrait améliorer la fertilité. Cette utilisation pourrait être en accord avec l’importance accordée à la procréation et à la famille en Islam ainsi qu’aux causes permettant d’atteindre cette finalité.

Et ce n’est là qu’un léger aperçu. Pour en savoir plus concernant les bienfaits du khamaré et comment en profiter, nous vous invitons à lire les articles suivants :

Racines de Khamaré Vétiver : 12 Bienfaits pour les Femmes

Découvrez les 7 Bienfaits du Khamaré Vétiver pour les HOMMES !

Propriétés Aromatiques

Dans l’Islam, l’importance de sentir bon et d’utiliser des parfums agréables est souvent soulignée, non seulement comme un acte de propreté personnelle, mais aussi comme une expression de respect envers soi-même et les autres.

D’ailleurs, le Prophète Muhammad (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) lui-même valorisait les parfums et encourageait leur usage.

Et cela tombe bien, car l’huile essentielle de vétiver, extraite de ses racines, est particulièrement prisée en aromathérapie pour ses propriétés thérapeutiques et olfactives uniques, et est souvent utilisée comme note de fond dans de nombreux parfums de luxe et produits de soin. Ceci, en raison de sa capacité à fixer les parfums et d’ajouter de la profondeur et de la longévité aux compositions aromatiques.

Concernant ce sujet, le grand savant Ibn al Qayyim (qu’Allah lui fasse miséricorde), a écrit un chapitre dans son livre intitulé « L’authentique de la Médecine Prophétique » appelé : La préservation de la santé par le parfum.

Nous avons décidé de vous le partager en raison de sa valeur et des sagesses qu’il y a à en tirer :

La bonne odeur étant une nourriture de l’âme qui est le support des forces, et les forces augmentant avec le parfum, car il est bon pour le cerveau, le cœur, et les autres organes internes, il réjouit le cœur, égaie l’esprit et plaît à l’âme.

Il est la meilleure et la plus compatible des choses pour l’âme, et il existe un lien proche entre lui et la bonne âme.

Le parfum était une des deux choses qu’aimait en ce monde le meilleur des bons, que les éloges et le salut d’Allah soient sur lui.

On rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم ne refusait pas le parfum. (Al bukhari 5929)

Il dit également :

Celui à qui on offre du parfum, ne doit pas le refuser, car il est de bonne odeur et facile à porter.

(Muslim 2253)

Abu Hurayra (radiAllah anhu) rapporte que le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

Celui à qui on offre du parfum ne doit pas le refuser, car il est facile à porter et de bonne odeur.

(Sahih Abu Dawud 4972)

On rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

« Allah est bon et aime le parfum, propre et aime la propreté, généreux et aime la générosité, munificent et aime la munificence ».

Ibn Abi Shaybah rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم avait un flacon duquel il se parfumait.

Il est authentifié qu’il a dit صلى الله عليه وسلم :

“Allah a un droit sur chaque musulman qu’il se lave tous les sept jours, et s’il a du parfum, il doit en mettre.”

(Sahih Ibn Khuzaymah 1761)

Le parfum a cette propriété d’être aimé par les Anges et de faire fuir les démons, et la chose la plus aimée des démons est l’odeur puante et détestable.

Les bonnes âmes aiment la bonne odeur, alors que les âmes mauvaises aiment la mauvaise odeur, et chaque âme penche vers ce qui lui convient : les mauvaises sont pour les mauvais et les mauvais sont pour les mauvaises.

De même, les bonnes sont pour les bons et les bons sont pour les bonnes.

Même si cela concerne les femmes et les hommes, cela englobe également les actes, paroles, nourritures, boissons, habits et odeurs, en raison de la généralité des termes ou leur signification. (fin de citation – L’authentique de la médecine prophétique, p.217/218 – édition TAWBAH)

Il est aussi rapporté du prophète : « Celui à qui on offre une plante aromatique ne doit pas la repousser, car elle est légère à porter et de bonne odeur « .

Ibn al Qayyim a dit à propos de ce hadith dans un autre chapitre du même livre sur les plantes aromatiques : « Ar Rayhân » (mot que l’on retrouve dans le coran pour plante aromatique) désigne toute plante qui a une odeur agréable, et cela diffère d’un pays à l’autre…

Et en tant que plante aromatique, le khamaré peut aussi s’utiliser de plusieurs manières pour profiter de son parfum. Par exemple pour parfumer votre intérieur en laissant un bouquet sur la table du salon. Ou encore en plaçant un bouquet dans votre armoire pour parfumer vos vêtements.

Ainsi, le khamaré, avec son essence naturellement envoûtante, réputée pour ses notes boisées et terreuses, contient des arômes qui invitent à la tranquillité et à la méditation, s’aligne harmonieusement sur cette tradition, offrant une alternative naturelle et spirituelle aux parfums synthétiques.

Le khamaré : une plante dont l’utilisation s’inscrit dans la tradition prophétique ?

Verset du coran illustrant les propos de l'article : khamaré en islam : que dit la médecine prophétique

Lorsque l’on se tourne du côté de la médecine prophétique, nous apprenons que la guérison ne se limite pas qu’à l’aspect physique.

En effet, nous avons pu voir dans cet article que parmi ces aspects, il y a la dimension spirituelle, dans laquelle nous retrouvons les parfums, qui jouent un rôle important dans l’éveil et l’élévation de l’âme, facilitant une connexion plus profonde avec le Divin.

Et le khamaré, avec ses nombreuses utilités, répond parfaitement à ces besoins. Que ce soit à travers son utilisation médicinale, thérapeutique ou comme parfum, nous avons pu voir que cette plante est en total accord avec la tradition prophétique.

Tradition qui lorsqu’on l’embrasse, nous permet de vivre une vie équilibrée, où le bien-être du corps et de l’esprit se complètent, reflétant ainsi la sagesse intemporelle des enseignements prophétiques.

Et le succès ne peut être atteint si ce n’est dans le suivi du noble messager ﷺ…

Ainsi, nous voici arrivés à la fin de cet article. Nous espérons que celui-ci vous aura plu et vous aura appris des choses. Si cet article contiendrait des erreurs, faites-le nous savoir.

Enfin, si vous pensez qu’il peut être utile à des personnes autour de vous n’hésiter surtout pas à leur partager.

Rappelez-vous la parole du prophète ﷺ :

« Celui qui montre un bien a la même récompense que celui qui l’a fait ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1893)

Où se procurer du khamaré ?

Exemplaire d'un sachet de racine de khamaré du Mali de chez la marque Trésors d'Afrique

Si vous souhaitez essayer le khamaré et constater ses bienfaits par vous-même, sachez que chez Trésors d’Afrique nous proposons des racines de khamaré directement de la région de Kayes, située à l’Ouest du Mali.

La particularité de cette région est qu’elle offre un khamaré avec un parfum beaucoup plus marqué que celui des autres régions.

D’autre part, nous sommes en contact direct avec les producteurs locaux. Ce qui nous permet de nous assurer de ce que la qualité que nous vous proposons.

Pour vous en procurer, rendez-vous sur notre fiche produit AMAZON.

Nous concernant, nous demandons à Allah le très haut de vous guider et vous préserver de tout mal.

L’équipe de Trésors d’Afrique

Mini FAQ : Réponses aux questions fréquemment posées

Quel est le nom scientifique du khamaré ?2024-02-24T14:24:38+01:00

Le khamaré vétiver appartient au genre chrysopogon.
– La plus connue est Chrysopogon zizanioides que l’on retrouve sur le sous-continent indien.
– Chrysopogon nigritanus (cultivée en Afrique)
– Chrysopogon nemoralis (Asie du Sud-est).

Comment se prononce le terme khamaré en arabe littéraire ?2024-03-03T12:23:40+01:00

Le terme khamaré ne peut être traduit en arabe de façon littéraire. Pour ce faire il faut se tourner du côté du terme « vétiver » qui désigne la même plante, et qui s’écrit »الفيتيفر » (al-fītīfir) ou »نجيل الهند » (Najīl al-Hind).

Peut-on trouver le khamaré facilement en dehors des régions où il est traditionnellement cultivé ?2024-03-03T12:26:21+01:00

Bien sûr, en France, vous pouvez trouver du khamaré sur certains marchés ou dans des épiceries africaines, selon où vous habitez. Cependant, il est désormais très facile de trouver du khamaré sur Internet comme sur notre boutique Amazon.

Veillez cependant à choisir des racines de qualité, car comme tout produit, la qualité diffère en fonction de l’origine mais aussi du processus de récolte, de séchage, et de stockage.

Nous clarifions tout cela dans les articles suivants :

3 Conseils pour Bien Choisir ses Racines de Khamaré

Racines de « Khamaré BIO » : Attention à cette Affirmation !

Quel est le processus de préparation du khamaré pour son utilisation médicinale ?2024-03-03T12:03:20+01:00

À des fins médicinales, le khamaré se prépare généralement :

En décoction chaude, qui consiste à faire infuser un fagot de khamaré dans 1/1,5 L d’eau que l’on laisse frémir pendant 15 min environ avant de filtrer, de laisser tiédir, puis consommer.

Et en macération froide, qui consiste à laisser macérer un fagot de kamaré dans une carafe/bouteille d’eau pendant 8 à 12 h avant de consommer. Le fagot peut-être retiré ou laissé pour une macération plus concentrée.

Plus de détails sont disponible dans cet article : Racines de Khamaré Vétiver : Infusion ou Décoction ?

Avec quels autres aliments plébiscités dans la médecine prophétique ce mélange bien le khamaré ?2024-02-24T14:34:59+01:00

Le khamaré se marie très bien avec les clous de girofle. Mais aussi avec le miel, qui à une grande importance dans la religion islamique.

Y a-t-il des contre-indications ou des effets secondaires connus liés à l’utilisation du khamaré ?2024-03-03T12:02:54+01:00

Le khamaré est généralement considéré comme sûr pour la majorité des utilisateurs à condition de respecter les recommandations de consommation.

Cependant, comme pour tout produit naturel ou supplément, cette plante peut présenter des contre-indications pour certaines personnes (interaction médicamenteuse, premiers mois de grossesse, anémie sévère).

En cas de doute, il est conseillé de consulter un médecin avant d’intégrer le khamaré dans votre routine quotidienne.

Pour en savoir plus, veuillez vous référer à cet article : Khamaré – Racines de Vétiver : Existe-t-il des Dangers ?

Avez-vous des livres sur la médecine prophétique à conseiller ?2024-03-04T12:55:05+01:00

Oui, nous vous conseillons ces deux éditions fiables avec une traduction de qualité en français :

– L’authentique de la médecine prophétique – Ibn al-Qayyim – Editions Tawbah

– La Médecine Prophétique – Al Hâfiz Al-Maqdisi – Editions Ibn Badis

Mais également : Qu’est ce que la Médecine Prophétique ? – Par le professeur Akim Bouterra – Biographie disponible à cette adresse. https://www.medecine-prophetique.com/professeur-akim-bouterra/

Références

  1. Suyono, H., & Susanti, D. (2020). « The Medical Benefits of Vetiver Essential Oil. » In Proceedings of the 2nd International Conference on Essential Oils (ICEO 2019), pages 9-12. Disponible sur :https://www.scitepress.org/Papers/2019/99544/99544.pdf
  2. Diop, A., Karé, M., Samb, I., & Gaye, M. L. (2023). « Extraction, caractérisation et évaluation de l’activité antioxydante de l’huile de Chrysopogon Nigritanus. » Disponible sur : http://afriquescience.net/PDF/22/3/3.pdf
  3. Pareek, A., & Kumar, A. (2013, Octobre-Décembre). « Ethnobotanical and Pharmaceutical Uses of Vetiveria Zizanioides (Linn) Nash: A Medicinal Plant of Rajasthan. » Volume 3, Issue 4. Disponible sur :https://citeseerx.ist.psu.edu/document?repid=rep1&type=pdf&doi=414fb13a482e2a89a5b02277540f3e79579072da
  4. Bhuiyan, M., et al. « ESSENTIAL OIL IN ROOTS OF VETIVERIA ZIZANIOIDES (L.) NASH EX SMALL FROM BANGLADESH. » Disponible sur : ResearchGate
  5. Saravana Kumar, S., & Gayathri, K. (2016). « Chemical characterization of vetiveria Zizanioides linn root. » International Journal of Pharmaceutical and Biological Sciences, 7(4), 689-695. DOI: https://doi.org/10.22376/ijpbs.2016.7.4.b689-695

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager :)

2024-06-05T12:55:54+02:00

Laisser un commentaire

Aller en haut